Notre partenaire

Logo Montivilliers

 

Nous avons noué un partenariat avec le Comité de Jumelage Montivilliers-Nasséré afin de concrétiser notre projet dans la province du Bam au Burkina-Faso.

 

 

L’association

CCJ mtv-nsrCréée en 2001 suite à une mission d’étude du conseil général du département de Seine-Maritime, l’association Montvilliers-Nasséré repose sur la création d’un jumelage entre la ville française de Montvilliers et Nasséré dans la province du Bam à cent cinquante kilomètres environ au nord de Ouagadougou.

Ce département bukinabé était l’un des seuls à ne pas bénéficier de jumelage il y a une quinzaine d’années. Ainsi, suite à un jumelage coopératif en 2002, la charte de jumelage est signée en 2004 à Nasséré en présence de M. Noël et M. Sawadogo.

Le bureau de l’association, composé de 9 personnes en France est construit de la manière suivante :

  • PRÉSIDENT : Daniel Soudant
  • SECRÉTAIRE : Christine Baron-Rateau
  • TRÉSORIER : René Berthou
  • TRÉSORIÈRE ADJOINTE : Patricia La Goffic
  • MEMBRES : Pierrette Pélotte, Marie-Claude Brunel, Annick Goujon-Sorel, Dominique Lefrancq, Denise Hidrio

L’association est composée de quatre commissions :

  • SANTÉ : Denise Hidrio
  • ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT : Pierrette Pélotte
  • ARTISANAT : Dominique Lefrancq
  • COMMUNICATION : Christine Baron-Rateau

Ses actions

Nasséré - Château d'eau ©FDLH

Nasséré – Château d’eau ©FDLH

L’association Montvilliers-Nasséré a trois domaines d’actions :

  • L’EAU: Les besoins concernant l’eau sont considérables. En effet, comme expliqué précédemment, la province du Bam est situéee dans une région très sèche. En voyant les villageois puiser l’eau dans des puits trop vite à sec ou dans les marigots, l’association a pris la décision de les aider dans ce domaine en particulier. C’est pourquoi plusieurs actions concrètes ont été menées depuis le début des années 2000 pour améliorer le quotidien des habitants de la province du Bam.

Exemples d’actions concrètes :

– En 2004 et 2005 : Formation de techniciens pour la maintenance des forages. Ces forages, remis en service ou réparés pour la plupart par l’association, permettent aux villageois d’avoir quelques points d’eau à proximité de chez eux.

– Octobre 2006 : Adduction de l’eau dans les locaux sanitaires de l’hôpital et de la maternité terminée. A présent, cette aire sanitaire est dotée d’eau courante.

Projets en cours :

– Construction de 9 nouveaux forages

– Construction de 640 latrines individuelles dans les écoles qui n’en ont pas

– Sensibilisation des populations

 

Salle de classe ©FDLH

Salle de classe ©FDLH

  • L’ÉDUCATION : Dans le département, seuls 20% des enfants sont scolarisés et … la plupart de ceux qui ont la chance d’aller à l’école n’y restent que jusqu’à la classe de CM2. L’éducation est donc également un domaine d’action privilégié pour l’association. Il est nécessaire de prendre en compte, non seulement l’environnement scolaire qui doit être favorable à l’apprentissage et à l’enseignement, mais aussi la formation des instituteurs, le financement des fournitures scolaires, les logements pour les professeurs, etc.

 

 

 Exemples d’actions concrètes :

– En 2002 : Travaux de rénovation dans les écoles grâce à une subvention du ministre français des Affaires Etrangères

– En septembre 2008 : Ouverture du collège de Nasséré. Jusqu’alors, les enfants de la commune étaient obligés d’aller au collège de Kongoussi, à 35 kilomètres de Nasséré. Le jour de la rentrée, ils étaient 120 dans la même classe !

Nasséré - Ecole primaire ©FDLH

Nasséré – Ecole primaire ©FDLH

 

  • LA SANTÉ: Du fait des conditions sanitaires qui sont malheureusement parfois loin d’être privilégiées, les problèmes liés à la santé sont nombreux au Burkina-Faso. Dans la province du Bam, région plutôt rurale, les centres de soins, hôpitaux et cliniques sont peu nombreux et sont souvent de vieux bâtiments dans lesquels il n’y a pas toujours l’eau courante. Les pistes d’actions dans ce domaine sont donc variées et extrêmement nombreuses mais très onéreuses.

Exemples d’actions concrètes :

– En février 2004 : Inauguration de trois salles d’opération électrifiées, équipées à Nasséré

– En 2006 : Équipement de tous les bâtiments de l’aire sanitaire de lavabos, ce qui a permis un grand progrès concernant le confort mais surtout l’hygiène des soins.

Nasséré - La maternité ©FDLH

Nasséré – La maternité ©FDLH

Projets en cours :

– Meilleure gestion de la propreté et du rangement des locaux sanitaires

– Améliorer la gestion des déchets afin de garantir la sécurité de la population

– Promouvoir les notions d’hygiène, de propreté, faire de la prévention contre les risques de maladies.

 

PS : Vous pouvez vous rendre sur leur page Facebook également.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *